Saquarema

FONDATION

Tout a commencé avec les Indiens, premiers habitants de Saquarema qui, probablement attirés par l’océan et les lagons,vécurent là de nombreuses années comme le démontrent les  » Sambaquis « .

Au mois de mars 1531 les Portugais débarquèrent. Martin Alfonso de Souza ancra sa flotte en face de l’ancien  » Moro de Centro  » situé à côté de  » Barra Nova « .

Il y rencontra les Indiens de la tribu Tamoios qui appelaient le lieu où ils vivaient :  » Socoa-y-Rema « ( lagon sans coquille en langue indienne ). En 1594 arrivèrent les premiers religieux.

C’est seulement le 12 janvier 1755 que le gouvernement donna le nom de village au diocèse de notre Dame de Nazareth de Saquarema. A la fin du XVIIème siècle la culture du café apparut à Saquarema.

Le 8 mai 1841 Saquarema obtint son émancipation politico-administrative quand le vicomte de Baependi, vice-président de la province, fit passer le faubourg de Notre Dame de Saquarema au rang de préfecture, appartenant jusque là à la juridiction de Cabo Frio. Mais pour peu de temps, car dix-huit ans après, le 6 février 1859, Saquarema redevenait village sous le nom d’Araruama.

Les habitants de Saquarema protestèrent contre les autorités et reussire a faire que Saquarema recupéra sont statu de ville le 29 janvier 1861. Enfin le 3 janvier 1890, sous le régime républicain, elle fut élevée au rang de ville.

 

L’église Notre Dame de Nazareth

L’église Notre Dame de Nazareth,  » carte postale  » de Saquarema qui, de 1662 à 1675, n’était qu’une petite chapelle, fut reconstruite et agrandie.

A ce propos il existe une légende pittoresque que content les pêcheurs locaux :  » Aux environs de 1820 l’église, qui était dans un état déplorable, devait être reconstruite ailleurs, mais l’image de la Sainte Vierge persistait à réapparaître à l’endroit de l’église primitive, ce qui détermina la construction de Notre Dame de Nazareth sur le promontoire face à la mer en 1837 « .

Plus tard, en 1947, le prêtre José Zimmermann transforma la grotte située sur ce promontoire en lieu de prière en y plaçant une représentation de Notre Dame de Lourdes.

Actuellement cette grotte de Notre Dame de Lourdes et l’église de Notre Dame de Nazareth sont les principales attractions touristiques de notre commune, autant pour leur beauté que pour leur situation privilégiée sur la digue située entre l’océan et le lagon, et sont sans aucun doute une référence pour le tourisme religieux et culturel de notre pays.

HISTOIRE RÉCENTE

Durant les années 60/70 Saquarema était le refuge des hippies et des personnes désirant profiter de la nature et de la tranquillité qui y règnent encore aujourd’hui. En discutant avec des représentants de cette génération on note la nostalgie des fêtes sur la plage et des discussions entre amis que leur a laissée cette époque.

SAQUAREMA ET LE SURF

Saquarema est connue comme la capitale brésilienne du surf grâce à ses plages et, en particulier, celle d’Itaùna où les surfeurs auront la joie de rencontrer des vagues parfaites autant par leur force que par leur beauté.

Saquarema accueille divers championnats nationaux et mondiaux de surf comme le  » Supersurf « , le  » WCT  » ou bien encore le  » Seletiva de Surf « .

Non contente d’être la capitale brésilienne du surf, elle est appelée par les surfeurs  » Maracana du surf brésilien « .

SAQUAREMA AUJOURD’HUI

Saquarema est une ville idéale pour le tourisme aussi bien rural que de plage.

Elle offre de nombreux attraits naturels et sa population est extrêmement accueillante.